Comment faire un ragréage ?

Bricolage

Avant de poser un nouveau revêtement sur un sol intérieur, il faut le ragréer. L’objectif : en supprimer toutes les irrégularités, pour un résultat final irréprochable. Découvrez pas à pas comment bien préparer votre surface, puis comment poser votre primaire et votre enduit comme un pro.

Préparez la surface à ragréer

Un beau travail commence toujours par une surface bien préparée. Pour réaliser cette étape importante, il vous faut : un grattoir triangle, un couteau à enduire, des tasseaux, un aspirateur, de l'adhésif de masquage et du silicone transparent. Commencez par évaluer les fissures de votre sol : si leurs bords ne sont pas solides, il faut en retirer toutes les parties friables. Utilisez le grattoir, avant de lisser les aspérités avec le couteau à enduire. Ensuite, délimitez avec précision la zone que vous voulez ragréer. Pour cela, fixez des tasseaux sur le sol au niveau des portes et autres ouvertures éventuelles. Posez ensuite un peu de joint en silicone devant les tasseaux : vous empêcherez ainsi le produit de ragréage de fuir. Passez l'aspirateur sur tout le sol afin d'éliminer toute la poussière — ainsi, votre primaire d'accrochage adhérera beaucoup mieux. Enfin, pensez à protéger vos murs en posant de l'adhésif de masquage à leur base. Placez également des gaines sur vos tuyaux d'eau et de chauffage pour que l'enduit, une fois posé, ne les empêche pas de se dilater.

Posez un primaire d’accrochage

Indispensable, le primaire d'accrochage vous permet de réduire la porosité du sol, d'obtenir une surface plus lisse ou encore d'éviter la formation de bulles disgracieuses. Pour réaliser cette deuxième étape avec succès, il vous faut : le primaire d'accrochage, un bac à peinture, un rouleau à peindre et une perche télescopique pour atteindre facilement les zones souhaitées. Commencez par verser le primaire d'accrochage dans le bac à peinture. Fixez ensuite votre rouleau à peindre à la perche télescopique, puis plongez-le dans le bac, en veillant à le charger généreusement. Puis, en commençant par le point le plus éloigné de la sortie de la pièce, appliquez le primaire d'accrochage sur toute la surface du le sol. Prenez soin de couvrir toutes les parties creuses. Enfin, laissez sécher la matière en respectant scrupuleusement le temps indiqué sur la notice du produit.

Appliquez l'enduit

Pour réaliser cette dernière étape, il vous faut : un grand seau (ou une poubelle de chantier), de l'eau, de la poudre à ragréer, un malaxeur à perceuse, un platoir flamand et un cutter. Commencez par préparer votre produit : versez la quantité d'eau indiquée sur la notice dans le seau ou dans la poubelle, puis ajoutez progressivement la poudre à ragréer. Mélangez la préparation à l'aide du malaxeur à perceuse pour qu'elle soit parfaitement lisse. Laissez-la ensuite reposer cinq petites minutes, jusqu'à ce que les bulles d'air remontent puis disparaissent. Votre enduit à ragréer est prêt ! Versez-le sur le sol, sur une surface d'1 ou 2 m². Comme à l'étape précédente, commencez à travailler le plus loin possible de la sortie de la pièce. Répartissez alors la matière à l'aide du platoir flamand — notez qu'en effectuant des mouvements circulaires, vous obtiendrez un résultat plus uniforme. Répétez ensuite l'ensemble de l'opération sur une nouvelle surface d'1 ou 2 m². Pensez toujours à bien reprendre la zone voisine afin de lisser l'ensemble. Enfin, une fois votre travail terminé, laissez sécher l'enduit, puis retirez l'adhésif de masquage en utilisant un cutter, avant d'enlever les tasseaux.

Ça y est, votre surface est fin prête à accueillir un revêtement de sol tout nouveau, tout beau ! Et si vous avez besoin d'aide pour poursuivre vos travaux ou les réaliser totalement, un de nos bricoleurs sera ravi de vous aider sur www.bricoco.com, rubrique "Trouver un bricoleur" !!