Comment poser un parquet flottant ?

Bricolage

Depuis le choix de votre nouveau parquet jusqu’à la pose de la dernière lame, poser un parquet flottant demande du travail. Cependant, chaque bricoleur peut très bien s’en sortir, pourvu qu’il choisisse les bons matériaux, les bons outils, et qu’il adore les bons gestes !

Choisir son nouveau parquet flottant

Pour habiller et réchauffer l’ambiance d’une pièce, le parquet s’avère idéal. Se déclinant sous de multiples formes, il fait entièrement partie de la décoration d’un salon ou d’une chambre. Accessible à (presque) toutes les bourses, le parquet flottant se trouve à mi-chemin entre le parquet stratifié, assez bas de gamme, et le parquet massif, dont le coût est généralement bien plus élevé. Doté d’une couche supérieure (appelée couche d’usure) d’au moins 2,5 mm constituée en essence noble de bois, le parquet flottant offre à votre pièce une esthétique incomparable. Il s’agit du choix parfait pour aménager son intérieur avec un produit de qualité sans se ruiner. Le parquet flottant se pose en général dans une chambre ou un salon. Constitué de plusieurs couches de bois, il n’apprécie pas les passages trop fréquents, c’est pourquoi il est difficile de garder un joli parquet flottant dans un couloir. De même, il ne supporte pas du tout l’humidité, ce qui l’exclue définitivement de la salle de bain. En revanche, il peut très bien être posé dans une pièce équipée d’un chauffage au sol, il faudra alors le coller sur une dalle.

Comment poser du parquet flottant?

Même si l’opération demande du temps et de la patience, tout bricoleur peut poser son propre parquet flottant. L’immense majorité des parquets proposent un système de « clic vertical » qui facilite grandement la tâche.

Tout d’abord, videz intégralement votre pièce, et nettoyez parfaitement le sol. Si elle n’est pas obligatoire, la sous-couche est cependant fortement conseillée. Il s’agit d’une sorte de tapis de sol qui améliorera nettement l’isolation phonique et thermique du parquet. Installez-le uniformément à même le sol sur toute la surface. Pour joindre correctement les différents lés de sous-couche, utilisez un scotch d’étanchéité qui s’avèrera fort utile en cas de problème d’humidité. Attention, pour une pose sur un sol en béton, il est indispensable de prévoir un film d’étanchéité avant la sous-couche. Vient ensuite la pose des lames. Pour un rendu soigné et pour gagner en luminosité, les lames devront être disposées de manière perpendiculaire par rapport au mur comportant le plus de fenêtres. Commencez la pose contre un mur formant un angle droit avec un autre mur. Déposez la première lame, et placez une cale de dilatation entre celle-ci et le mur. Ces cales sont indispensables pour permettre au bois de bouger sans s’abimer. Elles devront être placées entre chaque mur et chaque lame de parquet.

La suite n’est pas très compliquée : il vous suffit de clipser chaque lame les unes aux autres dans leurs encoches respectives. Si vous tombez sur des lames récalcitrantes, tapez doucement les lames avec une cale et un maillet pour aider le clipsage. Continuez ainsi sur toute la longueur. Lorsque vous arrivez à hauteur du mur, mesurez la longueur qui sépare ce dernier de votre dernière lame, ôtez 7 mm de dilatation, puis coupez la lame à la longueur souhaitée à l’aide d’une scie sauteuse. Commencez chaque rangée avec la chute de la rangée précédente.

A la fin de votre pièce, vous devrez probablement couper les lames dans le sens de la longueur. Pour se faire, placez une lame à l’envers contre le mur, notez les traits de coupe en prenant bien en compte l’encoche de la lame et l’espace de dilatation, puis sciez. Les dernières lames se clipsent parfaitement avec un tire-lame sur lequel vous donnerez des petits coups de maillet. Pour parfaire votre pièce, posez une plinthe dans les mêmes tons que le parquet flottant. Le résultat sera plus propre et plus homogène.

Choisissez les bons outils

La pose de parquet flottant ne nécessite pas un outillage important, mais il reste essentiel de s’équiper convenablement. Pour poser votre nouveau parquet flottant, il vous faudra :

 - Un mètre ruban

 - Un crayon

 - Des cales de dilatation

 - Une équerre

 - Un maillet

 - Un tire-lame

 - Une scie sauteuse 

Poser un parquet flottant est à la portée de tous les bricoleurs. Vous pouvez cependant vous faire accompagner par un bricoleur plus expert pour vous guider et vous assurer de ne pas faire d’erreur. Pour cela, n'hésitez pas à contacter la liste de nos bricoleurs sur www.bricoco.com rubrique "Trouver un bricoleur" !