Comment purger un radiateur ?

Bricolage

L’été se termine et vous pensez déjà à l’automne qui arrive ? Pour assurer le bon fonctionnement de votre système de chauffage, il est recommandé de purger son radiateur au moins une fois par an, lorsque l’on remet en route le chauffage. Rassurez-vous, l’intervention est un véritable jeu d’enfant. Nous vous expliquons ici comment procéder.

Pourquoi purger son radiateur ? 

Votre chaudière produit de la chaleur qui sera transportée dans les radiateurs de votre logement par l’intermédiaire de tuyaux de chauffage

Au fil du temps, ces tuyaux accumulent des poches d’air, qui prennent la place de l’eau.

L’efficacité de votre radiateur s’en trouve alors diminuée. La purge du radiateur fait donc partie des opérations de maintenance essentielle de votre système de chauffage.
Son objectif est simple : chasser les bulles d’air ou les boues entravant le bon fonctionnement de votre radiateur et en optimiser les performances.
Pour vous, elle constitue un gage majeur de confort et participe à la réduction de vos dépenses énergétiques. À votre niveau, vous contribuez ainsi à la préservation des ressources naturelles de notre planète.

Petit bonus ? En sollicitant moins votre chaudière, vous en augmentez la durée de vie ! 

Quand faut-il purger son radiateur ? Maintenant que vous savez pourquoi il est nécessaire de vidanger son radiateur, vous vous demandez peut-être à quel moment effectuer l’entretien.
De manière préventive, purgez vos radiateurs une fois par an, quelques semaines avant la mise en marche hivernale de votre système de chauffage.Si vous constatez un dysfonctionnement de vos radiateurs, n’hésitez également pas à la vidanger. 

Un radiateur non purgé se remarque facilement par les signes suivants : 

  • Non homogénéité du chauffage, avec une partie plus chaude que l’autre 
  • Radiateur totalement froid 
  • Émission d’un sifflement ou d’un bruit d’écoulement 

Comment bien purger son radiateur ? 

Vous êtes convaincu du bien-fondé de la purge et souhaitez savoir comment procéder ?
Vous n’avez qu’à suivre ses étapes.

Première étape : Mettre votre chauffage à fond. 

Cette étape est particulièrement importante si votre chaudière est éteinte depuis quelque temps.
La régler sur une position maximale permettra de faire circuler l’eau dans les tuyaux et les radiateurs.
Pour ne pas gaspiller inutilement de l’énergie, maintenez cette position pendant une demi-heure maximum. 

Seconde étape : Désactiver votre chaudière 

Avant de purger vos radiateurs, veuillez éteindre votre chaudière et attendre que vos radiateurs soient parfaitement froids. Cela vous permettra de ne pas vous bruler en manipulant l’appareil ! 

Troisième étape : Commencer par le bon radiateur 

Pour des raisons purement physiques, nous vous recommandons de toujours commencer par le radiateur se trouvant le plus près de votre chaudière.
Remontez progressivement jusqu’au dernier radiateur du circuit. 

Quatrième étape : Purger 

Après vous être muni de gants, fermez la vanne thermostatique et placez un récipient sous la vis de purge. Se trouvant sur la partie haute du radiateur, elle prend généralement la forme d’une molette en laiton ou d’un bouton à tête creuse de forme hexagonale. À l’aide d’une pince multiprise ou d’une pince à bec, dévissez lentement la vis de purge jusqu’à ce que vous entendiez un sifflement. Il correspond à l’évacuation de l’air emprisonné dans votre système de chauffage. Nous vous conseillons de ne jamais dévisser entièrement le purgeur. Vous risqueriez de rencontrer des difficultés au moment de le revisser. Quand le sifflement s’atténuera, attendez encore quelques secondes. De l’eau devrait alors s’écouler. Lorsque le filet d’eau sera régulier, refermez sans forcer le purgeur. Vous pourrez ensuite régler la vanne thermostatique à votre température de confort. Répétez l’opération pour tous les radiateurs de votre logement.

Cinquième étape : Vérifier le bon fonctionnement du circuit 

Une fois tous les radiateurs purgés, il ne vous restera plus qu’à vérifier que votre circuit de chauffage fonctionne correctement. Pour cela, rejoignez votre chaudière et contrôlez la pression de l’eau au niveau du manomètre. Si rien n’est anormal, son aiguille devrait être située sur la partie verte. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que la pression du circuit est trop faible. Il s’agira de la rétablir en réinjectant de l’eau via le robinet de remplissage.Cessez le remplissage et fermez le robinet dès que l'aiguille atteint la pression conseillée. Grâce à vos efforts, vous pouvez désormais profiter du confort de votre logement!

Et si vous ne vous sentez pas capable de réaliser vous-même vos travaux, vous pouvez toujours trouver la personne qui saura les réaliser sur www.bricoco.com, rubrique "Trouver un bricoleur" !!