Comment rénover un escalier ?

Bricolage

Votre escalier commence à donner des signes d'usure, des traces d'égratignures, des fissures ou des craquements durant son utilisation ? Il est temps de lui donner un coup de jeunesse. De le rénover pour rallonger sa durée de vie et s'assurer de disposer d'une structure solide, sans risque pour ses usagers. Certes, il est possible de recourir à un professionnel pour réaliser l'opération de rénovation. Toutefois, vous pouvez réaliser l'opération de rénovation par vous-même. C'est une tâche qui nécessite, malgré tout, quelques connaissances en bricolage, en plus de disposer d'un kit d'appareils et d'outils appropriés pour la réalisation de cette opération.

Ce que vous devez savoir ...

Pour une rénovation des escalier vous pouvez suivre une série de procédures pour une rénovation réussie, et un travail fini. La tâche nécessite le suivi de certaines étapes bien précises et ce en fonction de l'état de votre escalier et la matière de sa fabrication. Pensez également à un budget précis qui sera consacré à cette opération afin d'éviter toute surprise désagréable. Vous pouvez également trouver un bricoleur pour vous aider sur notre plateforme de jobbing Bricoco. 

Préparation de la surface et son nettoyage

Le diagnostic

Qu'il soit en bois ou en béton, un escalier doit tout d'abord être inspecté afin de connaître son état exact et le degré de rénovation nécessaire. Il est parfois utile d'effectuer un nettoyage profond afin de mieux identifier toutes les imperfections, les dégradations, les trous et les endroits nécessitant un colmatage ou un rebouchage.

Il faut donc, avant de procéder à quoi que ce soit, effectuer un diagnostic de votre escalier afin d'identifier les fissures, les imperfections, d'éventuelles faiblesses de la structure ainsi que les points nécessitant une rénovation approfondie.

Préparer la surface ....

Après une minutieuse inspection de la surface de votre escalier, il est maintenant temps de passer un nettoyage profond de la structure afin de s'assurer de sa planéité et l'absence des défauts. Pour un escalier en bois, la première action à réaliser est de lessiver votre escalier à l'aide d'eau chaude et d'un nettoyant. Vous pouvez aussi utiliser un décapant pour éliminer la matière supplémentaire d'éventuelles anciennes finitions de l'escalier.

Nettoyage d'un escalier en béton

Pour un escalier en béton, il est nécessaire de le nettoyer à l'aide d'eau et d'une brosse dure. Le nettoyage permettra de libérer les moisissures et d'aplanir l'espace de travail. Ensuite, il est utile de décaper la surface qui n'adhère plus. Celles-ci peuvent créer des écailles et empêcher la pose de toute autre couverture.

À la fin du nettoyage, il est indispensable d'enlever toutes les poussières générées par les travaux de décapage. On peut le faire à l'aide d'un aspirateur ou une éponge mouillée afin d'absorber tous les résidus visibles.

Refaire le nez des marches

Pour certains escaliers, il est nécessaire de refaire le nez des marches. Ces derniers peuvent être abîmés. Ce qui nécessite leur réhabilitation. Pour leur donner un nouveau coup d'éclat, il suffit, pour des escaliers en béton, d'un léger coffrage pour réhabiliter à l'aide d'une résine et d'un mortier à séchage rapide.

Pour des escaliers en bois, il est facile de rectifier toutes les imperfections à l'aide de la pâte à bois. Ainsi, une fois, les marches nettoyées et les imperfections visibles, vous pouvez boucher les trous, les fissures et les imperfections visibles sur les marches d'escalier. Vous pouvez utiliser un couteau peintre afin d'apporter les finitions nécessaires, et d'enlever les excédents de pâte pour avoir une surface lisse et prête pour recevoir une matière de finition. Parfois, il arrive que certaines marches soient trop abîmées, il est donc nécessaire de les remplacer par des parties neuves.

Des marches qui grincent : voici la solution

Pour certains escaliers, il arrive que des marches, à cause de l'usure, émettent des sons désagréables et des grincements. Donc, avant de penser à l'étape suivante, il faudrait avant tout réparer les marches et les contremarches décalées. C'est une étape cruciale dans la rénovation d'un escalier. Il suffit de les visser de manière à éliminer les vides et les joints provoquant des grincements. Vous pouvez aussi rajouter des vis pour renforcer toute la structure. La rénovation des escalier passe aussi par cette étape nécessaire pour corriger les imperfections invisibles.

Les finitions disponibles pour un escalier en bois

Une fois toutes les étapes nécessaires à la remise à neuf de vos escaliers terminée, vous aurez l'embarras du choix pour lui apporter une finition. Différentes finitions sont proposées sur le marché. En fonction de votre budget, de la qualité de votre escalier vous pourrez choisir différents supports et matière pour garnir votre escalier.

Le vernissage

Si vous décidez d'appliquer du vernis à votre escalier, il suffira d'étaler deux couches de vernis et un autre d'un vitrificateur de votre choix. Pour un meilleur résultat du vernissage, il faudrait accorder un temps suffisant pour le séchage du vernis.

La vitrification

Après une belle restauration de votre escalier, la remise en état des marches et contremarches. Vous pouvez penser à la vitrification comme finition pour votre structure. Pour cela, vous commencez par l'application d'une sous-couche d'enduit. Ensuite vous aurez le choix des vitrificateurs à différents rendus. Vous pouvez donc appliquer le satiné, le mat ou encore l'ultra-mat.

La peinture

En fonction de l'état de votre bois, et du degré de son usure, vous pouvez aussi opter pour la peinture. C'est une solution idéale pour les structures ayant reçu de nombreuses retouches visibles. La peinture vous permet de donner un autre visage à votre escalier. Toutefois, il est recommandé de bien choisir une peinture pour bois, ainsi qu'une sous-couche qui vous permet d'étaler votre peinture de manière homogène.

Le cirage

Il est possible aussi de procéder au cirage de votre escalier. Cette solution courante nécessite l'utilisation des meilleurs produits de cirage. Le cirage doit aussi respecter certaines conditions notamment l'utilisation de plusieurs couches afin d'avoir un rendu final parfait.

Des finitions pour un escalier en béton

Pour un escalier fait en béton, il existe plusieurs options qui s'offrent à vous afin de donner un nouveau visage à votre escalier.

Le carrelage

Vous pouvez opter pour le carrelage comme habillage de votre escalier rénové. C'est une solution en vogue et classique. Parmi les avantages du carrelage, un entretien facile ainsi qu'un choix varié de modèles, de couleurs et de motifs.

L'enduit

Vous pouvez aussi utiliser l'enduit pour votre escalier. Cette option bien qu'elle offre des avantages, elle comporte aussi des inconvénients, dont l'obligation d'utiliser un coffrage pour étaler les différentes couches. Il est également obligatoire d'utiliser des règles afin d'avoir une surface homogène. L'enduit nécessite également l'application d'une résine à l'avance afin de renforcer l'accrochage du produit.

Un revêtement en bois

Le bois reste aussi une des applications populaires sur des escaliers en béton. Un revêtement en bois vous permet d'avoir un escalier beau et solide. Pour ce faire, il suffit d'utiliser de fixer des tasseaux sur les marches et les contremarches. Vous avez également la possibilité de recourir à des matériaux composites qui s'adaptent parfaitement à toutes les dimensions d'escaliers.

Le béton décoratif

Si vous êtes un adepte des designs modernes et des structures solides, vous pouvez opter aussi pour un béton décoratif. C'est une solution qui peut être réalisée sous quelques conditions. Il faudrait tout d'abord avoir un coffrage lisse et sans imperfections. Il est nécessaire aussi de réaliser dans les règles de l'art si vous voulez un brut de décoffrage. L'autre solution pour un meilleur béton décoratif, c'est de l'appliquer sur les marches à plusieurs reprises, afin d'avoir un rendu fini parfait.

Des astuces pour un meilleur entretien de votre escalier

  • Une fois que vous escalier est de nouveau refait à neuf, il faudrait respecter certaines règles afin d'éviter de l'abîmer à force de trop le solliciter. Ainsi, il est recommandé de limiter sans usage durant les jours suivants sa rénovation 24 à 48 h et ce, dans le but de permettre aux matières utilisées de se solidifier.
  • Pour une meilleure efficacité et sécurité de votre escalier, vous pouvez appliquer une bande anti-chute d'enfants. Celle-ci offre un aspect esthétique à votre escalier ainsi que de la sécurité à ses usagers.
  • Si vous avez une finition fragile à l'image du vernis, de la peinture ou un vitrificateur, il est nécessaire de réaliser un entretien régulier, et parfois quotidien, afin de maintenir un meilleur état de votre escalier. Pour cela, vous pouvez utiliser des produits abrasifs, de l'eau tiède et des polishs qui permettent de donner un coup de brillance à votre peinture ou vernis.
  • L'utilisation de l'eau savonneuse est une technique efficace pour maintenir l'éclat de votre escalier quotidiennement. Il suffit donc d'utiliser des nettoyants dédiés au bois afin de garder intacte votre structure.
  • Il est également déconseillé d'utiliser le cirage durant l'entretien de votre escalier afin d'éviter les glissades.

Quels sont les outils indispensables pour rénover un escalier ?

  • Une ponceuse
  • Un couteau de peintre
  • De la pâte à bois
  • Une brosse dure/plate
  • De la lessive, un produit décapant et des produits nettoyants
  • De l'eau, du tissu et des éponges
  • Un aspirateur
  • Des produits de finitions selon votre usage
  • De la résine ( de multiples marques existent sur le marché)
  • Des préparateurs pour la peinture ou les enduits
  • Des tasseaux de bois, un coffrage parfait
  • Des outils de maçonnerie, truelle, lisseuse, etc.
  • Du matériel de protection en fonction de vos besoins