Comment tuer les mauvaises herbes naturellement?

Jardinage

Découvrez comment tuer les mauvaises herbes naturellement. Les solutions naturelles marchent aussi ! Découvrez 5 d’entre elles grâce à Bricoco.

5 solutions naturelles pour tuer les mauvaises herbes naturellement

Rassurez-vous, on ne va pas vous conseiller de laisser les mauvaises herbes envahir vos plates-bandes et votre potager (même si, il est vrai, certaines de ces "mauvaises" herbes sont finalement bénéfiques pour notre écosystème) : les solutions naturelles marchent aussi ! Découvrez 5 d'entre elles grâce à Bricoco. Alors, comment tuer les mauvaises herbes naturellement ?

La solution numéro 1 pour tuer les mauvaises herbes naturellement

(peut-être pas celle à laquelle vous pensez !)

Vous êtes nombreux à connaître une solution radicalement efficace pour éradiquer les mauvaises herbes sans effort : les herbicides chimiques. Oui mais voilà, vous êtes (heureusement) de plus en plus nombreux à reconnaître la dangerosité de ces produits, désormais régulés ou interdits comme le glyphosate. Leur toxicité et ses conséquences peuvent être radicales sur votre santé, celle des animaux domestiques, des insectes et sur tous les organismes vivants du jardin. Alors quelle solution 100 % naturelle vous permettra de tuer les mauvaises herbes ? Mais oui : c'est vous ! Une bonne paire de gants, de l'huile de coude, une binette et de la patience : voilà vos meilleurs amis pour un désherbage totalement naturel. Et totalement efficace : la mauvaise herbe est arrachée à la racine et  meurt. Les inconvénients : c'est laborieux, et il faut le faire régulièrement...

 

Après l'huile de coude : l'eau à votre secours

Une solution économique et astucieuse : ne jetez plus l'eau de cuisson de vos pâtes, de votre riz ou de vos pommes de terre. Récupérez-la pour la déverser encore bouillante sur les mauvaises herbes. L'action agressive de la température de l'eau combinée à l'amidon déposé par ces aliments en font un puissant herbicide naturel. Les inconvénients : vous devrez quand-même faire l'effort de transporter votre casserole jusqu'au jardin, et faire attention de ne pas vous brûler avec les éclaboussures. Prenez garde également à ne pas ébouillanter vos fleurs ou vos pieds de tomates.

 

Quelques recettes maison aussi économiques

Trois ingrédients naturels que vous pouvez trouver facilement dans vos placards et ne vous ruineront pas sont également de bons auxiliaires pour vous aider à désherber : grâce à leur action, les mauvaises herbes jaunissent, fanent et sont alors faciles à arracher à la main. Il s'agit du sel, du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude, utilisés séparément ou à mélanger. La recette idéale avec ce type d'ingrédients est de mélanger 5 litres d'eau avec 1 kg de sel et 200 ml de vinaigre blanc, de pulvériser sur les mauvaises herbes et de laisser agir par beau temps. Inconvénient : ces ingrédients peuvent agir sur la fertilité du sol et sont donc à privilégier dans les cours et par temps chaud pour éviter que la pluie ne disperse les produits par ruissellement.

Un outil innovant bien utile : le désherbeur thermique, vous connaissez ?

Sans les brûler, on fait subir un choc thermique aux herbes en approchant de très près une très forte source de chaleur pendant 1 à 2 secondes, ce qui les dessèche, jusqu'à la racine, et les fait donc mourir. Le désherbeur thermique est muni d'une lance alimentée au gaz ou d'un soufflant électrique propulsant de l'air brûlant. Inconvénient et précaution : on utilise du gaz ou de l'électricité, donc ce n'est pas neutre pour l'environnement, et il faut faire attention aux éventuelles restrictions d'utilisation  dans certaines zones sensibles aux incendies, notamment en été.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Contrôler la germination des semences : il fallait y penser ! Avant même que la mauvaise herbe ne pousse, on peut mettre en place des solutions pour empêcher les graines de se disséminer et d'éclore. Saupoudrer du gluten de maïs est une solution, mais attention car son action antigermination ne distingue pas les mauvaises herbes des autres plantations que vous souhaitez voir pousser, alors privilégiez ce remède dans votre cour et pour des sols non cultivés. Le paillage est plus facile : en plus d'être esthétique et bénéfique pour l'humidification et l'enrichissement des sols, le paillis (de la paille, les déchets de tonte de gazon, ou encore des copeaux de bois ou des tessons de tuiles) empêche les graines des mauvaises herbes de rentrer dans la terre et étouffe celles qui y sont déjà en les privant de lumière. Moins esthétique, le papier journal disposé sur sol humide aura la même utilité que le paillage.

 

Ces 5 solutions ne vous ont pas convaincu ? Alors une solution ultime... La solution 100 % naturelle 0% effort 100% résultat garanti ? La magie ! Eh oui, avec Bricoco, vous pouvez compter sur le savoir-faire des autres. Déléguez ! Vous confiez la mission désherbage à un bricoleur, section jardinage, et miracle : tout est désherbé sans que vous n'y ayez laissé une goutte de sueur ou un seul tour de reins. C'est la magie Bricoco. Ne vous privez pas de notre précieuse aide.