Débuter son potager en permaculture

Jardinage

La permaculture, ou « agriculture permanente », regroupe l’ensemble des techniques qui visent à créer un écosystème là où il n’y avait plus de vie, comme par exemple sur un sol inerte. C’est bientôt le printemps et vous souhaitez débuter votre potager en permaculture ? Suivez le guide !

La permaculture, ou « agriculture permanente », regroupe l’ensemble des techniques qui visent à créer un écosystème là où il n’y avait plus de vie, comme par exemple sur un sol inerte. C’est bientôt le printemps et vous souhaitez débuter votre potager en permaculture ? C’est le bon moment pour commencer. Suivez le guide :  

 

Rendre la terre fertile pour créer son potager en permaculture

  • Pour rendre la terre fertile dans le but d’y créer un potager, il faut nourrir la terre en y intégrant différentes matières organiques comme des buches de bois pourries, de la paille, du foin, des feuilles, des petits branchages, des morceaux de carton, des copeaux de bois, de la cendre de bois, du bio-fertile et autre matières naturelles.

 

  • Cet ensemble de matières complémentaires va recréer naturellement un environnement organique vivant et riche, propice à la culture de différents légumes, fruits et plantes. Tomates, courgettes, radis, mais également plantes aromatiques comme le persil, le basilic, la menthe ou la ciboulette, ainsi que toutes sortes de variétés de salades.  

 

  • La permaculture favorise l’association des cultures : plantes de campagnes, plantes fleuries, plantes ayant des effets répulsifs sur certains insectes, l’idée est de planter de façon variée et complémentaire toutes sortes de plantes.


Comment disposer les différentes matières ?

Afin de donner les meilleures chances à votre potager, il va falloir créer des butes de 1,20 mètres de large avec les différentes matières évoquées. Cela va permettre de travailler de chaque côté de la bute en évitant d’écraser et de piétiner les nouveaux insectes et ver de terre présents dans le sol. Avec le temps, les butes vont s’affaisser. Une solution pour éviter cela est de placer des planches de bois tout autour de vos butes, en formant des rectangles, en fonction de la taille de votre jardin.

 A savoir : En créant un écosystème, des champignons et des bactéries vont se développer. Or, ils sont grands consommateurs d’azote. Il faut donc apporter un peu d’engrais organique à votre sol les premiers temps, pour compenser le manque.

 

Des résultats rapides et un potager productif 

La permaculture permet d’avoir des résultats très rapides et durables. Les premiers résultats peuvent être visibles au bout de 15 jours. La vie microbienne va ensuite apparaitre très rapidement (larves, vers…), le sol sera riche d’une matière organique omniprésente, et la culture de légumes favorisée.

Le principe de la permaculture est également de ne plus travailler son sol. Une fois que tout est mis en place, il n’est même plus nécessaire de bécher son sol. La terre va être aéré au moment où on arrache les végétaux, après quoi on va pouvoir replanter immédiatement ce que l'on souhaite. 

Les fanes des légumes vont également pouvoir être réutilisés pour apporter de la matière organique à la terre.  

Le paillage

On utilise le paillage, que l’on dispose en surface pour éviter l’évaporation de l’eau et permettre à la terre de ne pas trop monter en température ou au contraire ne pas trop refroidir, et ainsi garder la vie microbienne au sol de façon permanente.