Tailler ses haies : un travail moins titanesque qu’il n’y paraît !

Jardinage

Qu’il est agréable d’observer son jardin respirer au rythme des saisons. Le vent s’engouffre et fait bruisser les branchages de vos arbustes, les fleurs s’y épanouissent avant de laisser place à un feuillage dense, les parfums se mélangent… Mais pour que ce joli tableau reprenne vie année après année, il est essentiel de savoir prendre soin de ses haies en les taillant régulièrement et en adoptant les bons gestes avec les bons outils.

Quand commencer la taille de ses haies ?

Dès l’achat de vos arbustes ! En jardinage, on prend soin de ses trouvailles dès le moment où on les met en terre. Tous les arbustes caducs, comme les hibiscus, les chèvrefeuilles, les genêts ou encore le forsythia, doivent être rabattus d’un tiers lors de la plantation. De leur côté, les arbustes persistants, comme l’eucalyptus, les camélias ou les bambous, ont simplement besoin que l’on épointe leurs extrémités. Ces quelques gestes aideront vos haies à s’épanouir rapidement dans leur nouvel environnement et à pousser de manière homogène.

A quelle fréquence faut-il envisager la taille des haies ?

Au moins deux fois par an. Cela peut vous paraître excessif, et il peut sembler contre-productif de couper de si jolies nouvelles pousses, mais une belle plante doit régulièrement passer chez le coiffeur pour entretenir son feuillage. En effet, une taille régulière est nécessaire pour raviver la pousse et nettoyer les branchages desséchés. L’idéal est de tailler vos haies au début du printemps et à la fin de l’été. Evitez au maximum d’élaguer vos haies en pleine canicule ou pendant une période de grand froid, sous peine de faire beaucoup de mal à vos plantes qui s’en trouveront fortement fragilisées.

Et pour les haies fleuries, quelle taille adopter ?

Personne n’a envie d’abîmer les jolies fleurs de ses arbustes. Pour entretenir vos haies à floraison printanière, attendez simplement que les fleurs fanent avant de les rafraîchir. Quant aux haies à floraison estivale, soyez plus patient et taillez-les simplement à la fin de l’hiver. Ce geste permettra de concentrer la sève et d’aider les rayons du soleil à atteindre le cœur de l’arbuste, favorisant ainsi la végétation et la floraison à venir.

Comment s’y prendre pour tailler mes haies ?

Il ne suffit pas de prendre une paire de ciseaux et de couper quelques branchages pour devenir expert en jardinage ! En effet, plus vous serez précis, plus vos haies vous le rendront. Pour cela, nul besoin d’avoir le compas dans l’œil, vous pouvez vous aider de quelques cordeaux plantés aux extrémités de l’arbuste afin d’avoir une meilleure vision d’ensemble de votre travail. Ensuite, sachez qu’il est toujours recommandé de tailler un arbuste de bas en haut afin d’éviter que les déchets ne retombent sur les branchages sains. Vous devez également garder en tête que le haut de la haie doit toujours être plus fin que sa base, afin de favoriser un meilleur éclairement et de limiter l’appauvrissement du centre de l’arbuste. Enfin, plus votre haie pousse vite, plus il faudra vous montrer intraitable dans la taille. Coupez environ la moitié des nouvelles pousses apparues depuis la dernière taille, voire plus si votre haie est particulièrement généreuse.

Entretenir ses haies, oui, mais avec quel taille-haie ?

A chaque jardinier ses outils préférés, et pour tailler les haies, il existe de nombreux modèles plus ou moins légers, bruyants et autonomes. Pour entretenir des haies basses et peu nombreuses, un taille-haie électrique filaire suffit amplement. Pas besoin de gros muscles pour manipuler cet appareil ultra léger, à la puissance modérée. Si vous avez de nombreuses haies qui ornent votre terrain, ou que vous devez entretenir le jardin à la française du château de votre grand-mère, laissez-vous tenter par un taille-haie thermique. Roi de l’engin autonome, il ne vous laissera pas tomber, même si vous avez de longues heures de travail devant vous. Plus écologique, le taille-haie à batterie reste l’appareil à privilégier. Avec une batterie supplémentaire sous le coude, votre taille-haie n’a rien à envier à son cousin thermique. Enfin, si vos haies sont hautes, équipez-vous d’un taille-haie sur perche, l’indispensable absolu du jardinier qui veut éviter l’accident.

Savoir demander de l’aide

Parce que tout le monde n’a pas la main verte, Bricoco vous propose de faire appel à des experts grâce à un système fédérateur d’échanges de services. Mettez vos talents à disposition des autres, et profitez du savoir-faire d’un membre de la communauté pour donner à votre jardin un nouveau souffle. Pour cela, rendez-vous sur www.bricoco.com rubrique "Trouver un bricoleur" !!

Prendre soin de ses haies est un travail régulier qu’il ne faut pas minimiser, mais le résultat vaut largement quelques suées !