Nettoyage de la moquette : comment faire ?

Bricolage

Le nettoyage de la moquette s'avère indispensable afin d'éliminer les taches, les poussières ainsi que les acariens. Découvrez tous les techniques et astuces pour un nettoyage réussi !

Nettoyage moquette : comment faire ?

Le nettoyage de la moquette s'avère indispensable afin d'éliminer les taches, les poussières ainsi que les acariens. À la fois ardue et laborieuse, cette opération requiert un entretien régulier. De cette manière, le revêtement au sol garde sa splendeur pendant de longues années. Le plus important est d'utiliser les bons équipements et d'adopter les bonnes techniques.

La fréquence du nettoyage de la moquette 

Le programme de nettoyage de la moquette se fait en plusieurs étapes. Il s'agit d'un matériau plutôt fragile et salissant. De ce fait, vous devez veiller à ce que les poussières soient éliminées fréquemment. Si vous n'avez pas le temps de passer l'aspirateur tous les jours, faites-le au moins deux fois par semaine. Cette opération retire le maximum de saleté pour garantir la santé des occupants du logement. Tous les six mois, procédez à un nettoyage à sec. Cet entretien en profondeur a pour objectif d'enlever les taches à l'aide du bicarbonate de soude. Quant à la shampouineuse, utilisez-la une fois par an. Cet appareil vous aide à laver votre moquette à grande eau sans risquer de la détériorer. Le nettoyage à la main constitue une alternative, à condition d'avoir de l'huile de coude.

Il faut aussi savoir que la moquette est un véritable nid pour acariens. Éliminez-les en passant un nettoyeur à vapeur sur le revêtement au sol tous les ans.  


Les produits de nettoyage de la moquette

Le nettoyage de la moquette représente une tâche fastidieuse, mais bénéfique pour votre santé et celle de votre entourage. En plus d'être débarrassée des saletés et des poussières, votre moquette retrouve ses couleurs. Vous avez le choix entre différentes astuces pour parvenir à un excellent résultat. 

Le bicarbonate de soude

À usages multiples, le bicarbonate de soude est un produit naturel connu pour ses propriétés étonnantes. Il a la particularité de nettoyer la moquette en profondeur. Il est recommandé pour un nettoyage à sec. Avant de l'appliquer, assurez-vous de bien dépoussiérer le tapis à l'aide d'un aspirateur. Versez ensuite du bicarbonate sur toutes les surfaces à traiter. Brossez soigneusement en vue de bien étaler le produit et de le faire pénétrer dans toutes les fibres. Doublez d'efforts sur les zones où il y a une tache. Laissez agir au moins pendant 3 heures avant de passer un nouveau coup d'aspirateur dans tous les sens. Pour que ce produit soit vraiment efficace, attendez 24 heures. Cette astuce offre l'avantage de désodoriser votre moquette tout en neutralisant les parasites. Si vous n'en disposez pas, remplacez le bicarbonate par du sel ou de la terre de Sommières. 

Les cristaux de soude

Les cristaux de soude sont nécessaires lors d'un nettoyage humide à raison d'une ou deux fois par an. Dans ce cas, vous devez dissoudre une tasse de ce produit dans un litre d'eau chaude. Mettez des gants de ménage avant de mouiller une éponge dans ce mélange. Essorez bien et frottez délicatement la moquette. Commencez par la zone la plus éloignée de la porte. Répétez la même opération avec de l'eau claire pour rincer le revêtement au sol. Séchez ensuite la moquette en utilisant un gant de toilette éponge avant d'y diriger l'air tiède du séchoir à cheveux.   

L'ammoniaque

L'ammoniaque est une alternative aux cristaux de soude. Il faut mélanger ce produit avec une quantité d'eau équivalente et y ajouter quelques gouttes de liquide vaisselle. Appliquez de la même manière que pour les cristaux de soude en frottant dans tous les sens. Séchez avec un linge sec de façon énergique. Si besoin, changez de linge lorsque celui que vous utilisez est sale. À noter que l'ammoniaque doit être maniée avec beaucoup de précautions. Portez toujours des gants de ménage et évitez d'en respirer les vapeurs. Pour ce faire, protégez votre bouche et votre nez avec un foulard ou un masque. Ouvrez également la fenêtre en grand pour laisser passer l'air. 

Le shampoing

Le shampoing pour moquette est un produit spécifique. Sa formulation est destinée à nettoyer efficacement le revêtement tout en ravivant ses couleurs. Il suffit de le frotter à l'aide d'une shampouineuse ou d'une brosse douce. Le but est de le faire mousser pour que vous puissiez aspirer par la suite. Le résultat est souvent impressionnant. Vous avez le choix entre des shampoings à mousse sèche et des produits désinfectants. Ce dernier contient des insecticides vous permettant d'en venir à bout des parasites et les acariens. Il vous aide également à éliminer les mauvaises odeurs. Quoi qu'il en soit, le shampoing se compose d'agents antistatiques. Ils servent à décoller les particules de saleté pendant le nettoyage de la moquette. Ils les empêchent également de se fixer au fil des jours.   

Des astuces pratiques pour le nettoyage de la moquette

Soyez certain d'avoir une moquette impeccable et soyeuse en la nettoyant dans les règles de l'art. Cela implique l'utilisation des équipements adéquats pour chaque type d'entretien.  Privilégier l'aspirateur avec brosse Quand vous passez l'aspirateur, préférez des modèles pourvus d'une brosse. Cette technique d'aspiration vous aide à enlever le maximum de saleté chaque semaine. Elle est efficace pour éliminer la poussière, mais également les poils d'animaux. Quand vous effectuez ce nettoyage, passez la tête de l'aspirateur dans tous les sens. Essayez aussi d'atteindre tous les coins pour obtenir un revêtement propre. S'il s'agit d'une moquette en laine, il est normal qu'elle perde quelques fibres sous forme de peluche pendant les deux premiers mois. Dans ce cas, il est préférable d'utiliser une brosse souple et d'être aussi délicat que possible lorsque vous passez l'aspirateur.

Tester tous les types de nettoyant

Il existe une multitude de produits naturels et chimiques pour nettoyer la moquette. Déterminez celui qui vous convient en procédant à un test simple et rapide. Avant d'appliquer le nettoyant sur tout le revêtement, testez-le sur une petite zone. Patientez quelques minutes pour observer une réaction. Dans le cas de l'ammoniaque. Imbibez-en un coton-tige et frottez la moquette. Si celui-ci reste blanc, cela signifie qu'il supporte le produit. De préférence, faites les essais sur les parties les moins visibles. Quand vous procédez au nettoyage humide en profondeur, veillez toujours à essorer l'éponge et à frotter délicatement sans agresser les fibres de la moquette.

Nettoyer immédiatement les taches

Il arrive souvent qu'une tache salisse votre moquette par inadvertance. Il s'agit notamment du vin et d'autres liquides pouvant détériorer la couleur du revêtement. Dans ce cas, nettoyez immédiatement cette partie afin que le produit ne s'incruste pas dans les fibres.

Pour les taches laissées par les boissons alcoolisées, utilisez un mélange d'alcool à 90° et d'eau. Saupoudrez de talc et laissez agir quelques heures avant d'aspirer. L'alcool vous est aussi utile pour les taches d'herbe. S'il s'agit d'une tache de boue, attendez qu'elle soit sèche. Brossez délicatement avec une solution composée d'une cuillerée à soupe d'ammoniaque et d'un litre d'eau. Quant à la tache de bougie, vous pouvez l'enlever à l'aide d'un papier buvard. Placez celui-ci sur la zone à nettoyer et repassez au fer doux. Frottez délicatement avec un solvant comme l'essence ou la benzine. Il faut par contre éviter d'utiliser du trichloréthylène. Pour ce qui est du chewing-gum, détachez-le par petits fragments avec des glaçons.   

Neutraliser les parasites et les nuisibles

Quand vous procédez au nettoyage à sec de la moquette, vaporisez des désinfectants. Ces produits ont la propriété d'éliminer les mauvaises odeurs. Ils vous permettent ainsi d'en venir à bout des bactéries qui en sont à l'origine. Ils sont également efficaces pour empêcher le développement de moisissures. En ce qui concerne les nuisibles et les parasites, ils ne sont éliminés qu'au cours d'un nettoyage humide. Quel que soit le traitement pour lequel vous optez, renouvelez-le régulièrement pour garantir son efficacité.

 

Les appareils spécifiques pour le nettoyage de la moquette

Dans certains cas, les traitements quotidiens ne sont pas efficaces pour nettoyer votre moquette. Il vous faut utiliser des appareils spécifiques. Ces derniers sont disponibles en location puisque vous ne vous en servez qu'une ou deux fois par an.  

Shampouineuse

La shampouineuse est un appareil destiné à optimiser le nettoyage de vos revêtements de sol en textile, notamment la moquette et le tapis. Elle est équipée d'une pompe à membrane. Celle-ci sert à injecter la solution nettoyante sur la zone à traiter. Le shampoing mousseux est ensuite aspiré par sa buse avant d'être stocké dans une cuve. Il existe deux modèles de shampouineuse, à traîneau et à balai. Le premier est fait pour les surfaces de plus de 80 m² tandis que le second est adapté au nettoyage d'un revêtement inférieur à 40 m². Chacun d'entre eux offre l'avantage de réduire le temps de travail par rapport à un nettoyage manuel. À noter qu'il est multifonctions puisqu'il aspire également les poussières et les poils d'animaux ;

Nettoyeur à vapeur 

Cet équipement ménager appartient à la catégorie des aspirateurs. Il est principalement utilisé pour décrasser le revêtement du sol que soit la moquette, le linoléum ou le carrelage. Il a aussi l'avantage de se débarrasser des parasites comme les acariens. Le nettoyeur à vapeur les élimine à 99% comme les microbes, les bactéries ainsi que les autres allergènes. Il fonctionne à l'électricité et ne nécessite aucun produit ménager.